Retour sur Terres d’Ailleurs en Aveyron et dans le Tarn-et-Garonne

Le festival Terres d’Ailleurs a voyagé la semaine dernière à Montauban et à Decazeville en compagnie d’Emmanuelle Grundmann, primatologue et journaliste scientifique. Retour sur ces évènements consacrés aux animaux !

Emmanuelle a rencontré plus de 280 élèves au cours des 6 demi-journées consacrées aux rencontres scolaires. Son intervention a passionné les élèves pour la protection des espèces menacées, et notamment le kakapo, un oiseau endémique de Nouvelle-Zélande héros de son livre « Sirroco, mission kakapo ». Les enfants ont pu profiter d’une présentation agrémentée de photos ainsi qu’un atelier d’écriture. L’imagination a été au rendez-vous ! Une projection-rencontre avec des 6ème a été réalisée à Montauban le vendredi après-midi.

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Trois évènements grand public ont également été programmés : deux projections-rencontres autour du film « Pérou, planète extrême », l’une à Decazeville et l’autre à Montauban, et un atelier d’écriture « Paroles de singe », qui a eu lieu au musée Victor Brun de Montauban.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Nous tenons à remercier nos partenaires locaux sans qui le festival Terres d’Ailleurs n’existerait pas à Decazeville et Montauban, respectivement Matthieu Communeau de la communauté de commune de Decazeville, Aude Bergeret, directrice du musée Victor Brun de Montauban et Fermat Science, qui a réalisé des ateliers pour les scolaires à Montauban. Et évidemment, un grand merci à Emmanuelle pour ses interventions de grande qualité sur des sujets très divers et tous plus passionnants les uns que les autres !

Les écoles touchées

Decazeville : école Prosper Alfaric de Livinhac-le-haut (23 élèves), écoles Marie Curie et La Bessenoît de Firmi (60 élèves), école François Fabié de Decazeville (10 élèves) et école de Viviez Bourg (19 élèves).

Montauban : école du hameau de St-Martial de Montauban (55 élèves),  école Camille Claudel de Montauban (60 élèves) et collège Olympe de Gouges de Montauban (60 élèves).

Le collège du Pays de Serres était censé venir avec 60 élèves mais dû à un problème de transport de toute dernière minute, ils n’ont pas pu se déplacer pour la projection-rencontre de l’après-midi avec Emmanuelle Grundmann.

Nous espérons vous retrouver nombreux l’année prochaine avec de nouveaux invités !

Retour en images sur les mini-stages de Pâques

Premier stage des vacances : Silence, ça tourne !

Le stage a commencé par la réalisation de nombreuses expériences pour comprendre les effets visuels. Puis ils sont devenus eux-mêmes réalisateurs ! Création de scénarios, prise de vue, tournage, montage… Ils ont réalisé eux-mêmes chacune des étapes. Certains se sont même lancés dans la réalisation d’effets spéciaux grâce à un fond bleu ! Une projection des films réalisés pendant la semaine a conclu le mini-stage.

1 6

Le second stage, « Objectif Nature » s’est déroulé la deuxième semaine des vacances.

Les enfants sont partis à la découverte de la nature qui les entoure : les plantes, les insectes, les chaînes alimentaires et la nature en ville n’ont plus de secrets pour eux !

b

Fabrication d’un « Monsieur Gazon »

c

A la découverte du monde des abeilles

d

Fabrication d’insectes en pince à linge

Un moment phare de la semaine qui a beaucoup plu aux enfants : la capture d’insectes ! Trois types de pièges ont été utilisées : le filet, l’aspirateur à bouche et le parapluie japonais.

g

Attaque imminente au filet !

Des activités de lecture et d’écriture ont été mises en pratique afin de créer du lien entre les sciences et les livres et de donner envie aux enfants de lire.

mparis-sauvagej

Les enfants ont également pu profiter d’un temps exceptionnel tout au long de la semaine pour aller chercher des éléments naturels afin de réaliser des œuvres de land art…

h

…mais aussi pour construire une cabane…

i

… ou encore pour partir à la recherche d’un trésor la dernier jour de la semaine !

l

Pour plus d’informations sur les prochains stages, cliquer ici !