Invités Terres d’Ailleurs 2017

Parmi les invités 2017 du festival Terres d’Ailleurs, retrouvez:
– Les explorateurs, scientifiques, auteurs, photographes et réalisateurs
– Les carnettistes de voyage

Explorateurs, scientifiques auteurs, photographes et réalisateurs


Olivier ARCHAMBEAU président de la Société des Explorateurs Français (SEF)

Enseignant-chercheur  en géographie humaine et économique, Olivier Archambeau s’intéressent tout particulièrement à l’automobile et aux grandes routes de notre planète, à la photographie, aux expéditions et aux films géographiques. Convaincu que voyager est une nécessité pour connaître la géographie, il est devenu spécialiste des routes mythiques comme par exemple la route 66 aux Etats-Unis. Président du prix littéraire Terres d’Ailleurs, il viendra également sur le festival pour célébrer les 80 ans de la Société des Explorateurs Français.

 


Romain BAZIRE ornithologue

Romain effectua ses premières randonnées dans les bras de son grand-père, au cœur des forêts normandes et bretonnes. Son adoration pour le monde sauvage s’est amplifiée d’année en année jusqu’à ce qu’il entame des études en écologie en alternance avec plusieurs voyages et missions de terrain. Le pied à terre en Bretagne, Romain y cultive sa passion pour les oiseaux de mer et l’océan qui l’emmène jusque sur les îles Saint-Paul et Amsterdam, dans les terres australes et antarctiques françaises. À la suite de cette aventure, il refait son sac pour une mission en Arctique puis pour une campagne océanographique en Méditerranée. Enfin, il réintègre l’université à Montpellier dans le cadre d’un master qui le guide toujours un peu plus vers la science et les oiseaux marins.

> Pour en savoir plus


Sylvie BRIEU journaliste membre de la National Geographic Society

Sylvie Brieu est grand-reporter et écrivain. Son travail en immersion avec les peuples autochtones – Lakota Sioux du Dakota du Sud, Kawaiweté du Brésil, Zapotèques du Mexique, Kalash du Pakistan etc. – a été primé à plusieurs reprises. Elle est l’auteur de « Quand s’élèvent nos voix. Des Andes à l’Amazonie, une odyssée en terre indienne « (Albin Michel 2011) et de « Birmanie, les chemins de la liberté » (Albin Michel, 2016). Elle est à l’initiative du programme éditorial et éducatif « Quand s’élèvent nos voix – Diversité, dialogue et solidarité », soutenu par l’UNESCO et la National Geographic Society. Se nourrissant de son expérience du terrain, elle intervient dans les établissements scolaires et les universités sur les thèmes de la diversité culturelle, de l’égalité des chances et du mieux vivre ensemble.

> Pour en savoir plus


Christian CLOT auteur-explorateur, membre de la SEF

Après des expériences en tant que comédien et cascadeur, Christian Clot se consacre depuis plusieurs années aux expéditions d’exploration dans les milieux les plus extrêmes de la planète. Traversée d’Amérique du Sud par les jungles, déserts, montagnes et mers, tour du Népal à pied, expéditions sous-marines et alpines, il a réalisé, seul ou à plusieurs, de nombreuses aventures au long cours sans moyen motorisé, avec un constant questionnement sur la capacité de l’homme à s’adapter à son milieu. Il couple régulièrement ses expéditions avec des travaux scientifiques. Ce questionnement était au cœur de sa dernière expédition : ADAPTATION.

> Pour en savoir plus


Stéphane DUGAST auteur-explorateur, membre de la SEF

Depuis l’an 2000, Stéphane Dugast multiplie les enquêtes sous toutes les latitudes avec un fort «tropisme» pour les océans, les îles, les marins, les routes mythiques, le monde polaire, et les immersions en tous genres. Ces enquêtes l’ont amené aussi bien à marcher sur la banquise dans les pas de Paul-Émile Victor qu’à naviguer sur un bateau phare du patrimoine naval hexagonal : R97 La Jeanne – Ultime embarquement. Il est aussi parti à terre Sur la Route 66, patrimoine vivant de la culture des États-Unis d’Amérique.
Reporter pour la presse magazine, il réalise également des films documentaires, dont R97 La Jeanne / Ultime Embarquement. Sur le web, il est le créateur et l’animateur du blog « Embarquements », l’Aventure autrement. Il a récemment publié la biographie Paul-Émile Victor, J’ai toujours vécu demain parue en novembre 2015 aux éditions Robert Laffont et préfacée par Nicolas Hulot.

Stéphane Dugast est membre de la société des explorateurs français, association d’utilité publique créée en 1937.

> Pour en savoir plus

 



Tanneguy GAULLIER écrivain-voyageur

Né à Paris, en 1976, Tanneguy Gaullier est documentaliste. En 2005, le pèlerinage de Compostelle lui fait découvrir la marche au long cours, ce qui le conduit ensuite à cheminer vers Rome à partir d’Aix-en-Provence. En 2011, il traverse l’Europe à vélo sur 4 000 kilomètres de Paris à Istanbul. Ces aventures de dépassement de soi et d’autonomie lui font comprendre que voyager par ses propres forces est un excellent moyen de ne pas se laisser enfermer dans le conformisme et de bénéficier d’un surcroît de vie. En 2012, il entame la remontée du Gange à pied du delta aux trois sources pour s’imprégner de la magie de l’Inde et de la spiritualité hindoue. Passionné par la randonnée (Pyrénées, tour du Mont-Blanc, chemin de Stevenson, désert marocain…), il effectue en août 2016 la traversée de l’Islande à pied, en 14 jours d’autonomie, marche qui lui fait encore mieux percevoir les bienfaits qu’offrent la confrontation avec la vie sauvage en solitaire. Passionné par l’Inde, il prépare sa prochaine aventure dans ce pays foisonnant et complexe.


Olivier GRUNEWALD photographe et réalisateur

Quatre fois lauréat du prestigieux World Press Photo, le photographe Olivier Grunewald collabore depuis 30 ans avec des magazines, tel que, National Geographic, Stern, GEO, El Pais, Le Figaro Magazine, l’Illustré, Terre Sauvage, Grands Reportages.

Il est auteur de nombreux livres sur l’Islande, l’Ouest américain, l’Australie et les volcans.

Il a également réalisé plusieurs films :

Olivier exposera à Paris en mars 2018 sur les Grilles du jardin du Luxembourg, son projet ORIGINES, 30 ans de photographie au cœur de la Création. Pour lui, photographier est autant un but qu’un prétexte pour s’immerger au cœur des forces de la Terre.

> Pour en savoir plus


Emmanuel HUSSENET auteur-explorateur

Guide d’expéditions polaires dans l’Arctique depuis 1990, j’ai aussi beaucoup écrit pour témoigner de la beauté et de la vulnérabilité de ces régions. Initiateur des Robinson des glaces, groupe d’aventuriers qui se laissent dériver sur des plaques de banquise polaire, je présente une solution inédite pour retenir la fonte des dernières glaces de mer de l’océan l’Arctique. Tout repose sur une île mystérieuse, l’île Hans…

> Pour en savoir plus : les robinsons des glaces et l’île Hans

Crédit photo : Catherine Meta

 

Luc MARESCOT réalisateur

Luc Marescot est un cinéaste qui a tourné aux quatre coins du monde. Réalisateur de documentaires pour la télévision ou pour le cinéma – mais également d’une fiction, Amazonia -, ce passionné de nature viendra au festival pour présenter son dernier film co-réalisé avec Marc Dozier : Frères des arbres, consacré aux relations qu’entretiennent le chef papou Mundika et son peuple avec la forêt.

Crédit photo : Marc Dozier

 

William Mauxion, rédacteur en chef de la revue Bouts du monde

William Mauxion, né en 1976 à Angers, est journaliste dans la presse quotidienne régionale. Après quelques expériences de documentaires pour la télévision ou bien à la radio, il est vite revenu à ses premières amours, la presse écrite. Il l’a découverte pendant ses années d’étudiants. A l’époque, les journalistes choisissaient leurs photos en présentant leurs pellicules noir et blanc tout juste développées à la lumière de la fenêtre, et il avait trouvé ça un peu romantique.

Et puis un jour, il est parti en voyage. C’était en janvier 1999, il faisait moins 20°C et le ciel était encore bleu au-dessus de la Cité interdite à Pékin. La littérature de voyage l’a conduit ensuite à regarder du côté de l’Asie centrale qui, au fil des ans, est devenue son terrain de jeu favori : Tadjikistan, Ouzbékistan, Kirghizstan, Pakistan, Iran, Népal, Tibet, Chine. La toponymie des villes, des fleuves ou des montagnes représentait à ses yeux la promesse de l’aventure : Kali Gandaki, Samarcande, Transoxiane, Yazd, Amu Darya, Karakoram Highway, Muztag Ata, Pamir, etc. : il fallait être fou pour ne pas aller voir à quoi tout ça ressemblait.

En 2008, à force de lire les mails de ses amis partis en vadrouille aux quatre coins de la planète, il crée le magazine Bouts du monde, un magazine trimestriel qui confie aux voyageurs la mission de prendre le pouls de la planète. Huit ans plus tard, 400 voyageurs ont été publiés dans Bouts du monde, devenue une revue vendue en librairie.

Bouts du monde est la revue du carnet de voyage.
Chaque trimestre, nous embarquons pour un tour du monde inattendu en compagnie d’une vingtaine de voyageurs.
148 pages de récits, photos, croquis, aventures invraisemblables, carnets de route, bouts de blogs, extraits de mails.
C’est beau, c’est drôle, c’est émouvant, c’est haut en couleur !

> Pour en savoir plus

 

 

Christiane MORDELET et Stanzin DORJAI réalisateurs

Christiane Mordelet effectue depuis 40 ans des rencontres/projections sur les thèmes de
l’environnement, du développement durable et de la découverte de cultures lointaines. Elle a
emmené un millier d’élèves du Groenland à la Mongolie, du Ladakh au grand nord canadien.
Depuis 10 ans, elle se rend plusieurs mois par an au Ladakh, dans l’Himalaya indien. Elle a co-réalisé avec le réalisateur ladakhi Stanzin Dorjai plusieurs films pour dénoncer les effets du réchauffement climatique sur l’environnement et la population locale ainsi que pour valoriser la culture de cette dernière. Stanzin et Christiane sont à l’origine de nombreux projets pour aider la région, qu’ils concrétisent au travers de l’association «Tisser la paix».

> Pour en savoir plus

Jean-Marc SOR entomologiste

 

 

 

 

Bernard TOURTE spéléologue et chef d’expédition

Bernard Tourte est un spéléologue toulousain reconnu internationalement. Expert en sécurité, il conseille, forme et participe à des groupes de travail sur les méthodes et le matériel de spéléologue. Il est notamment spécialiste de risques liés à l’usage de cordes et aux chutes de hauteur. Auteurs de plusieurs manuels techniques, il a réalisé une plus d’une quinzaine d’opérations de sauvetage en spéléologie en France et en Europe. Bernard Tourte mène également une activité de chef d’expédition, qui l’a amené en Espagne (Picos de Europa), dans le Caucase, en Asie du Sud-Est, au Mexique et en Patagonie chilienne. Il est parti à 5 reprises à la découverte de grottes et cavités – encore inexplorées car très inaccessibles – de Patagonie avec l’association Centre Terre dans le cadre des expéditions Ultima Patagonia, dont la dernière s’est achevée en mars 2017.

> Pour en savoir plus

Equipe Défi Baïkal, avec Olivier WEBER, Gérard MULLER, Yves WANSI, Alice LAPUJADE et Nadia BOUHAMIDI

Défi Baïkal, une aventure humaine sur le lac Baïkal, en Sibérie, durant l’hiver 2017 ! Plusieurs membres de l’expédition seront présents pour témoigner de cette aventure hors-norme :

> Pour en savoir plus

Olivier WEBER, réalisateur membre de la SEF

Écrivain, grand reporter, scénariste, diplomate et ancien correspondant de guerre français. Maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris, président du Prix Joseph-Kessel, il a été nommé ambassadeur de France itinérant. Ce globe-trotter hors pair a connu la plupart des pays touchés frappés par les guerres de notre époque, divers pays africains, l’Afghanistan, le Sahara, la Chine, etc. Écrivain engagé, auteur de nombreux ouvrages, traduits dans une dizaine de langues, il a toujours essayé d’aller au plus près de la réalité des situations les plus difficiles. Entre autres distinctions, son travail lui a notamment valu le prix Albert Londres et le prix Joseph Kessel.

Gérard MULLER

Non-voyant atteint d’une maladie génétique appelée rétinite pigmentaire, il perd la vue vers l’âge de cinquante ans. Refusant la sédentarisation dans la bulle du handicap, il est connu pour ses nombreux exploits sportifs comme Paris Pékin et Pékin Londres en tandem et le parcours du chemin de Saint Jacques de Compostelle, seul, uniquement guidé par un GPS prototype. Il est très investi dans la recherche technologique au service de l’autonomie des non-voyants.

Il a lancé de nombreux  projets dans différents pays (Brésil, Burkina – Faso, Équateur, etc), de grandes aventures pour financer la recherche et développer de nouvelles technologie.

Alice LAPUJADE

Atteinte du syndrome d’Usher, maladie génétique qui lui fait perdre progressivement la vue et l’audition depuis l’enfance, Alice Lapujade est diplômée d’un master en sciences politiques et sociales. Très sportive, elle pratique régulièrement l’équitation depuis l’âge de 3 ans et elle fait du ski alpin. Elle est passionnée par les voyages e​t elle déjà partie découvrir différents pays.​

Nadia BOUHAMIDI

​Malvoyante a​teinte de la Rétinite Pigmentaire, maladie génétique qui lui fait perdre progressivement la vue​. Titulaire d’une maîtrise en science de l’éducation et en philosophie, elle s’est orientée vers l’éducation spécialisée, métier qu’elle exerce depuis 7 ans dans le cadre de la protection de l’enfance.​ Elle confie ses difficultés à se mettre à la pratique sportive à cause de son handicap visuel et sa tendance à développer des stratégies d’évitement. Cependant, passionné de voyage​, elle est allée dans de nombreux pays.

Yves WANSI

​Malvoyant atteint d’un décollement de rétine vers l’âge de 10 ans, Yves Wansi a été diagnostiqué aux deux yeux à l’âge de 16 ans. Community Manager et vidéaste, indépendant, conférencier​ dans le handicap visuel, il a créé l’association Vue (d’) ensemble. L’idée est de créer un nouveau modèle associatif qui a pour but de militer contre la sédentarisation des déficients visuels et de fédérer malvoyants, non-voyants et voyants afin de développer ensemble des concepts innovants et porteurs.

Equipe Human Origins in Namibia, avec Francis DURANTHON, directeur du Muséum de Toulouse, Laurent BRUXELLES et l’équipe scientifique, ainsi que Lionel ISMAN et William JAPHET, réalisateur 

D’où viennent les origines de l’humanité ? Une question qui a déclenché une succession d’expéditions scientifiques aux confins du désert Kalahari. Cette région karstique largement méconnue est la cible des recherches d’une équipe interdisciplinaire ayant pour but de découvrir de nouveaux gisements paléontologiques… Avec peut-être à la clé des vestiges d’hominidés anciens !

> Pour en savoir plus

Laurent BRUXELLES

Inrap et IFAS / Research folow Witwatersrand University Johannesburg

Karstologue, responsable de la mission

Géomorphologue de formation, Laurent Bruxelles a réalisé un post-doctorat dans le laboratoire de Géologie Fondamentale et Appliquée de l‘Université polytechnique de Mons (Belgique). Très vite, il a eu l’occasion de collaborer avec des archéologues et de mettre ses connaissances au service des archéologues. Une véritable collaboration scientifique concernant des périodes, des territoires et des thématiques variés s’est progressivement mise en place.

> En savoir plus

Francis DURANTHON

Directeur du Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse

Paléontologue

Après des études de géologie à Toulouse, Francis Duranthon entre, en 1982, au Muséum d’histoire naturelle de Toulouse en tant que conservateur de musée de France alors qu’il n’a que 21 ans. C’est en poste au musée qu’il rédige sa thèse et obtient son doctorat en paléontologie des vertébrés de l’École pratique des hautes études en 1990.

Depuis janvier 2011, il est conservateur en chef et directeur du Muséum de Toulouse et a également été animateur de télévision, notamment pour les émissions Bonjour l’ancêtre ou Les dessous de la Terre, alliant vulgarisation et rigueur scientifique, sur France 3 et France 5.

En 2012, il coécrit avec le réalisateur toulousain Jacques Mitsch, un documentaire pour Arte sur la course à la recherche paléontologique durant la conquête de l’Ouest. Vulgarisateur reconnu, il a publié une série d’ouvrages sur les dinosaures, les fossiles et les minéraux chez Milan, Nathan et Bréal.

Par ailleurs, Francis Duranthon enseigne la paléontologie, l’évolution et l’histoire des sciences dans plusieurs établissements d’enseignement supérieur. Il préside également le Conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN) de Midi-Pyrénées et assure des missions d’expertise géologique et paléontologique depuis 2006.

Lionel ISMAN

Lionel Isman, passionné depuis tout petit, par l’image et la vidéo, a pu exercer son oeil et sa vision, il a pu ensuite suivre une formation de réalisateur / Monteur à Montpellier, après sa formation, il a voulu mettre en œuvre ses compétences au service des particuliers et des associations…Lionel Isman travaille au sein de l’association AJCA, située à Bruguières, qui a pour objectif de rendre accessible au plus grand nombre le cinéma et l’audiovisuel.

William JAPHET

Réalisateur et chef-opérateur, directeur post-production

> Pour en savoir plus

Equipe Lengguru, avec Christophe THEBAUD, Laurent POUYAUD et REGIS HOCDE scientifiques

L’équipe de l’expédition dans le Lengguru, à la recherche d’une meilleure connaissance de sa biodiversité exceptionnelle, était composée de 50 scientifiques ! Christophe Thébaud viendra nous en dire plus, ainsi que peut-être Laurent Pouyaud et Régis Hocdé selon leurs conditions de fatigue, car ils rentreront à peine d’une nouvelle expédition !

> Pour en savoir plus

Christophe THEBAUD

Christophe Thébaud est professeur à l’Université de Toulouse où il est membre de l’un des laboratoires-phare du CNRS pour l’étude de la biodiversité. Après un Doctorat réalisé à Montpellier, il a effectué des recherches au Royaume-Uni à Imperial College puis à l’University of East Anglia avant de rejoindre l’Université de Toulouse. Ses recherches portent sur le thème général de la biodiversité avec un intérêt particulier pour l’étude des plantes et animaux qui vivent dans les forêts tropicales humides. Il conjugue avec bonheur des expéditions dans des régions reculées et difficiles d’accès (Amazonie, Madagascar, Nouvelle-Guinée, Afrique, …) avec des recherches de pointe en génétique moléculaire, et est connu internationalement pour ses travaux sur la biodiversité des îles océaniques tropicales et l’évolution des espèces. Passionné de nature depuis l’enfance, Christophe a une prédilection pour les Tropiques et les oiseaux et les plantes qui les habitent, et il se déplace rarement sans sa paire de jumelles!

Laurent POUYAUD

Chargé de recherche (IRD/UMR ISEM) et coordinateur projet Lengguru, Laurent Pouyaud s’intéresse depuis une vingtaine d’année à la faune des poissons d’Asie du Sud-Est. Ses activités consistent à étudier la diversité des espèces, retracer leurs histoires évolutives depuis des millions d’années grâce aux outils de biologie moléculaire, et mettre en évidence parfois l’existence d’espèces nouvelles. Initialement centrées sur les iles de Sumatra et de Bornéo, ses activités se focalisent depuis une dizaine d’années sur la Nouvelle-Guinée,  terra incognita en matière de zoologie.

L’ultime enjeu de ses recherches consiste à encadrer de jeunes chercheurs indonésiens pour leur permettre dans un futur proche de mieux gérer et protéger cette biodiversité exceptionnelle et méconnue qui est aujourd’hui menacée par l’intensification des activités humaines et l’accélération du réchauffement climatique.

Régis HOCDE

Régis Hocdé, ingénieur de recherche (IRD/ UMR MARBEC), a un profil original qui se situe à l’interface entre trois domaines : la recherche, les systèmes d’informations scientifiques et la conduite de projets. Il a passé plus de vingt ans à monter et gérer des projets ou des organisations dans le domaine de la recherche et à initier et développer de nouvelles activités, notamment en Indonésie, dans le Pacifique Sud ou dans les pays en développement. Il est aujourd’hui co-porteur du projet de recherche « karst et biodiversité » en Papouasie occidentale (Indonésie) et co-coordinateur des expéditions scientifiques dans le massif karstique de Lengguru.

Carnettistes de voyage

 


Philippe BICHON

Philippe Bichon a exercé le métier de collaborateur d’architecte pendant 18 ans, dont les 4 dernières années dans un atelier d’architecture du patrimoine à Pau. Au fur à mesure de ses errances solitaires, le journal de route se remplit de croquis et aquarelles réalisés sur le vif, comme le récit, et non retouchés par la suite. Celui-ci devient une œuvre collective puisque les personnes rencontrées laissent un témoignage écrit dans leur langue, et y dessinent même parfois. Plus qu’un journal, le carnet devient ainsi un lien, un moyen d’échange avec les gens croisés sur la route. Philippe Bichon se consacre entièrement aux carnets de voyages depuis 3 ans.

> Pour en savoir plus

 

 

 

Gildas CHASSEBOEUF

Biographie à venir !

 

 

 

 

 


Etienne DRUON

Etienne Druon est illustrateur et enseignant en arts graphiques. Il a trouvé dans le carnet de voyage un incroyable support d’expérimentation tant du côté des sujets que des techniques graphiques. Sa recherche de l’authenticité, loin des circuits touristiques, le mène de plus en plus vers un travail militant. En 2011, son premier carnet L’Autre Guyane est publié aux éditions Roger Le Guen/PANACOCO. En 2014, le Prix Vulcania du Festival de carnet de voyage de Clermont-Ferrand lui permet de réaliser Terres de Pirates, un carnet sur le Nicaragua paru chez Magellan&Cie en 2016.

> Pour en savoir plus

 

 

Stéphanie LEDOUX

Après des études naturalistes, ce sont aujourd’hui les voyages et la pratique du carnet de voyage qui animent la Toulousaine Stéphanie Ledoux. En vadrouille plusieurs mois par an dans des contrées lointaines, elle croque sur le vif personnages et paysages, ce qui suscite immanquablement la curiosité des locaux. Sa spécialité : le portrait comme prétexte pour rencontrer les gens.

> Pour en savoir plus

 

 

 

 

 

Emmanuel MICHEL

Emmanuel Michel est né en 1970, il vit et travaille dans le Tarn. Depuis 25 ans,  il se consacre entièrement à la peinture et à la sculpture. Il tire essentiellement son inspiration de ses voyages sur les cinq continents. Son travail est résolument tourné vers l’homme dans son quotidien avec sa culture, ses rites, sa simplicité.

Il  réalise de nombreuses expositions en France et à l’étranger,  collabore régulièrement avec différents magazines, participe à des documentaires, fait des reportages graphiques et réalise des commandes publique.

> Pour en savoir plus

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés