Atelier arts et sciences avec Délires d’encre & la Maison Salvan

P1030786

Mercredi 8 février à Labège, les enfants de 8 à 12 ans ont pu réinventer le futur à la Maison Salvan, trouvant l’inspiration à la fois dans le livre de Loïc Le Borgne, « Le garçon qui savait tout », mais également en s’appuyant sur les oeuvres de Pierre Clement, en résidence à la Maison Salvan.

Après une lecture de plusieurs passages du livre, les enfants sont devenus acteurs d’un « débat-mouvant », qui représente une nouvelle forme de médiation que nous sommes en train d’expérimenter. Ces débats dynamiques ont donc permis aux jeunes d’exprimer librement leur vision du futur et de partager leurs idéaux concernant la technologie et la robotique.

P1030102

Les enfants ont ensuite laissé libre cours à leur imagination, et ont été invités à inventer et à réaliser leur propre totem du futur en s’appuyant sur des objets que Pierre Clement aurait pu utiliser pour une de ses oeuvres.

Pour en savoir plus

Maison Salvan

Merci à la Caisse d’épargne Midi-Pyrénées

L’association Délires d’encre a reçu ce mardi 07 février 2017, un chèque de 2 500 euros de la part de la Caisse d’épargne Midi-Pyrénées pour ses actions.
Conçu et conduit pour apporter une réponse efficace et moderne aux besoins de solidarité dans la société, le dispositif Écureuil et Solidarité est l’une des marques de la responsabilité sociale de la Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées sur son territoire géographique.
Consacrant cette année encore 5% de son résultat net au soutien à des initiatives locales dans plusieurs domaines, la Caisse d’épargne Midi-Pyrénées a accompagné depuis 2001 près de 2300 projets portés essentiellement par des structures associatives représentant une enveloppe de plus de 22 millions d’euros. 

Toute l’association Délires d’encre tient à remercier chaleureusement la Caisse d’épargne Midi-Pyrénées pour son soutien.

Photo Caisse Epargne 7_01

 

Stages début 2017 « J’M les sciences et les livres »

Les inscriptions pour les premiers stages « J’M les sciences et les livres »  sont ouvertes !

Au programme :

edito_le_cerveau_prochaine_telecommande_universelle

  • Une semaine pour découvrir tous les mystères du cerveau pendant les vacances d’hiver (13>17 février)
  • Une semaine pendant les vacances de Pâques pour comprendre et expérimenter la création d’un film d’animation (03>07 avril)
  • Et pour finir, une semaine « Objectif Nature » de sensibilisation au monde végétal pour mieux comprendre son équilibre et sa fragilité (10>14 avril).

> Cliquez ici pour plus d’informations <

 

Retour sur la 8e édition du festival Terres d’Ailleurs

tdaLe week-end dernier, nous fêtions la 8e édition du Festival Terres d’Ailleurs au Muséum de Toulouse.
Véritable rendez-vous des explorateurs et voyageurs, Terres d’Ailleurs représente un carrefour à la croisée de plusieurs mondes : les sciences, la littérature, le documentaire, et même l’art.

Cette année, le festival a axé sa programmation autour des hommes et des femmes qui œuvrent pour la sauvegarde de la nature.
En offrant la parole à ces voyageurs, véritables témoins de la fragilité de ces espaces, Terres d’Ailleurs a levé l’ancre vers des horizons qui dévoilent toute la beauté, la richesse et la diversité de notre planète.

p1020533p1020569

Après une mise en condition jeudi soir en compagnie d’Emmanuelle Grundmann avec la projection du documentaire « Pérou Planète Extrême » (retraçant l’aventure d’un photographe animalier et d’une reporter scientifique partis à la découverte d’une facette peu connue du Pérou), le festival a permis vendredi de mettre en lumière l’initiative de Barbara Réthoré et Julien Chapuis (aka Natexplorers) qui a pour objectif de développer des expéditions scientifiques dans différents « hot spots » de la biodiversité (dont plusieurs en Amérique centrale).

Jeudi et vendredi ont eu lieu également les rencontres scolaires du festival : l’occasion pour les plus jeunes de côtoyer des explorateurs dans le cadre scolaire. En effet, plus de 550 élèves ont travaillé avec leurs enseignants au cours de l’année, sur des projets en lien avec les invités. Ils ont pu sur une journée, retrouver les explorateurs, et profiter de visites spécifiques du Muséum de Toulouse.
p1020434

Dès le samedi matin, le Grand Carré du Muséum de Toulouse s’est transformé en salon de l’aventure où plusieurs carnettistes, auteurs et scientifiques ont présenté leurs travaux jusqu’au dimanche soir.

En parallèle, le public a également pu profiter d’ateliers carnets de voyages animés par les carnettistes invités.

p1030024p1020604

Cette année, le festival a été victime de son succès avec des projections-rencontres complètes qui ont même été retransmises dans l’espace Champs Libres du Muséum pour permettre au plus grand nombre de pouvoir y assister.

Un grand bravo également à Eddie Mittelette qui décroche non seulement le 7e prix littéraire du festival, mais aussi le prix du public 2016 !

p1020759

Et enfin, un grand merci à l’ensemble de nos partenaires, aux invités, aux bénévoles, aux équipes du Muséum, sans oublier le public, pour avoir fait de cette 8e édition une réussite.

 

La 8e édition du festival Terres d’Ailleurs est lancée !

tdaCe mercredi marque le début de la 8ème édition du festival Terres d’Ailleurs !

Cette année, Délires d’encre et le Muséum de Toulouse, mettront en avant des hommes et des femmes qui consacrent leur vie pour la sauvegarde de la nature à travers le thème « A l’état sauvage ».

En offrant la parole à ces voyageurs, explorateurs, scientifiques, et même artistes, véritables témoins oculaires de la fragilité des espaces naturels, Terres d’Ailleurs lève l’ancre vers de nouveaux horizons dévoilant ainsi toute la beauté de notre planète.

Le mercredi 23 novembre, retrouvez une projection de Curieuse de Nature à Paris. Jeudi 24, venez assister à la projection du film Pérou, planète extrême en présence d’Emmanuelle Grundmann. Vendredi, ce sera au tour de Barbara Réthoré et Julien Chapuis de NatExplorers de présenter leur film-documentaire Entre deux Amériques.

Nous vous donnons rendez-vous samedi 26 et dimanche 27, venez assistez à d’autres projections passionnantes et retrouvez nos invités pour des dédicaces, carnets de voyages et bien d’autres surprises !

EN SAVOIR + 

La Route des Voyages, notre partenaire spécialiste du voyage sur mesure

0Depuis 20 ans, La Route des Voyages organise des voyages exclusivement sur mesure pour les individuels.
Lancée à Lyon, elle est aussi implantée à Bordeaux, Toulouse, Annecy, Angers et Paris.
20 conseillers voyageurs partagent leur passion et leur connaissance du monde pour créer de vrais voyages sur mesure, construits de A à Z.

Cette année, l’association Délires d’encre s’est associée à cette agence de voyage sur mesure pour le transport de ses invités sur les manifestations. En effet, en partageant des valeurs communes telles que le tourisme durable et l’exploration de nouvelles contrées, Délires d’encre a souhaité mettre en avant les initiatives portées par Route des Voyages, notamment son engagement à promouvoir un tourisme responsable se traduisant par des possibilités de séjours solidaires à insérer dans les itinéraires de découverte individuelle. L’agence a aussi crée un programme de compensation solidaire qui permet de financer des projets de développement locaux.

 

Un grand merci à notre partenaire !

 

Pour plus d’informations et de renseignements, rendez-vous sur : www.route-voyages.com

Retour sur la 16e édition de Scientilivre à Labège

Pour cette 16ème édition à Labège, Scientilivre décryptait les mystères de l’histoire grâce à la présence de grands scientifiques.

Les parrains de cette édition : les inventeurs de la grotte Chauvet

1

Cette année, Scientilivre avait l’honneur de recevoir les trois inventeurs de la célèbre grotte Chauvet comme parrains du festival :  Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hillaire !

Les trois spéléologues sont revenus sur leur découverte de la grotte ornée la plus ancienne du monde en faisant partager un film captivant reprenant pas à pas les étapes de la première exploration de cette grotte, véritable chef d’œuvre de l’Humanité. Ils ont pu également présenter leur livre décrivant cette incroyable découverte.

L’évolution des animaux dans le futur

2

Stéphane Steyer et Marc Boulay étaient également présents sur le festival afin de nous offrir une exposition fascinante sur une évolution spéculative des animaux dans un futur lointain, issue de leur ouvrage « Demain, les animaux du futur ».

Lors de leur conférence, le paléontologue et le « paléo-artiste » sont revenus sur cette aventure de plusieurs années passées à l’invention et à la réalisation de ces animaux futuristes, tout en faisant un clin d’œil aux espèces ayant existées 300 millions d’années auparavant. Nous pouvions également les retrouver en dédicaces de leur ouvrage sur le stand de la librairie Ombres Blanches.

De nombreux auteurs en dédicaces

4      3

Grâce aux librairies présentes sur le festival, les visiteurs avaient l’embarras du choix parmi les romans, essais et BDs présentés sur les stands. De nombreux auteurs, illustrateurs et dessinateurs étaient également présents en dédicaces et pour échanger avec le public. Avec notamment la présence de Jean-Luc Marcastel, Eric Simard, Jean-Baptiste de Panafieu ou encore CED, les amoureux de littérature et de sciences ont pu trouver leur bonheur !

Un village d’ateliers pour tous

5      6

Cette année encore, le public avait le choix parmi une large gamme d’ateliers accessibles aussi bien pour les petits que pour les grands.

Les enfants ont pu expérimenter le métier d’archéologue avec l’INRAP ou encore fabriquer son aiguille à la manière des hommes de cro-magnon. Rêve de Ciel proposait aussi la création d’une carte du ciel en plus d’un planétarium qui a eu un franc succès.

Les passionnés d’histoire ont pu créer leur propre bijou préhistorique à travers l’atelier du Musée de la Préhistoire de Tautavel et les amateurs de jeux vidéo pouvaient s’amuser avec les ancêtres de leurs consoles modernes. Les plus manuels pouvaient également s’initier ou redécouvrir l’origami avec un atelier dédié !

Un grand merci à l’ensemble de nos partenaires ainsi qu’à la Ville de Labège, le SICOVAL le département de la Haute-Garonne, ainsi que la Région Occitanie et l’Union Européenne.

Scientilivre 2016 : 1er arrêt à Auch lundi 10 octobre !

affiche-webTandis que toute l’équipe œuvre pour les derniers préparatifs de la 16e édition du festival Scientilivre à Labège.
Nous vous donnons rendez-vous pour une mise en bouche dès lundi prochain à l’occasion de la 2e édition du festival à Auch.
Organisé avec le soutien du Réseau Canopé d’Auch, Scientilivre proposera cette année encore des rencontres scolaires dans les établissements, ainsi qu’une conférence grand public au Lycée Le Garros de la ville d’Auch.

Les deux invités à l’honneur seront cette année Jean-Luc Marcastel et Jean-Baptiste de Panafieu.

A noter dans votre agenda : Sur les traces de Darwin lundi 10 octobre à 20h30 au Lycée Le Garros

À vingt-deux ans, Charles Darwin s’embarque pour un tour du monde qui sera à l’origine d’une révolution dans notre vision de l’histoire de la vie. Pendant deux décennies, il accumule les observations dans tous les domaines de l’histoire naturelle afin d’étayer sa thèse sur « L’origine des espèces ». Ses idées sont vivement combattues par certains de ses confrères et surtout par les Eglises, qui n’admettent pas qu’il remette en cause le récit biblique sur l’origine des animaux et de l’homme.

Aujourd’hui encore, ses opposants, toujours plus religieux que scientifiques, ont souvent une vision déformée des idées de Darwin. Ils le présentent ainsi, à l’encontre de tout ce qu’il affirmait, comme l’inventeur de l’eugénisme ou du darwinisme social.darwin-tortue

En réalité, depuis plus de 150 ans, le darwinisme s’est enrichi de nombreuses découvertes, dans tous les domaines des sciences de la nature. La génétique des populations, la biologie moléculaire, l’embryologie ou la paléontologie ont confirmé et enrichi les idées de Darwin.

L’évolution est devenue pour les biologistes un cadre évident et sa réalité ne fait aucun doute. Cela n’empêche évidemment pas les débats, parfois très vifs, qui portent par exemple sur les mécanismes fins de l’évolution et qui sont l’expression de la vitalité toujours actuelle du darwinisme.

Conférence ouverte à tous, plus d’infos : http://www.deliresdencre.org/festival-scientilivre/auch/

Nos rendez-vous pour la Fête de la Science

Scientilivre à l’Hôpital des enfants
lundi 10 octobre
co-animé par les associations Délires d’encre, DIRE, Pixwhale et le RADIS

Village des sciences de Planète Sciences
lundi 10 octobre après-midi pour les scolairesatelier sur les transformations de l’énergie, d’après « Climat électrique au zoo » de Luan Alban, éd. Belin
animé par Délires d’encre
Retrouvez tout le programme sur le site de Planète Sciences Midi-Pyrénées: http://www.planete-sciences.org/midi-pyrenees/web/

Rayonnement du Quai des savoirs
mardi 11 et jeudi 13 octobre à l’école élémentaire de Cugnauxatelier « La robotique en débat », d’après le livre d’Eric Simard « Robot mais pas trop », éd. Mini Syros

mercredi 12 et vendredi 15 octobre à la médiathèque de Saint Orens pour les scolaires
atelier « La robotique en débat », d’après le livre d’Eric Simard « Robot mais pas trop », éd. Mini Syrosrencontre avec l’auteur

Ateliers à la médiathèque de Tournefeuille
samedi 8 octobre, pour les enfants de 4 à 6 ans
animations sur les thèmes de l’eau et des couleurs

mercredi 12 octobre, pour les enfants de 8 à 12 ans
animations sur le thème de la police scientifique, d’après le roman « Dix minutes à perdre » de Jean-Christophe Tixier, éd. Syros

Atelier à la médiathèque de Blagnac
mercredi 12 octobre, pour les enfants de 7-12 ansanimation sur le thème de l’adaptation chez les animaux

Participation à la « Nuit européenne des chercheurs »

Vous pouvez nous retrouver vendredi 30 septembre de 18h à minuit au Quai des savoirs à Toulouse à l’occasion de la « Nuit européenne des chercheurs ».
Nous  animerons deux ateliers  à la « Cité des mini-chercheurs », espace dédié aux enfants curieux:

« Les bourdons font le Buzzzzz »
animé par Simon Klein (UT3 – Paul Sabatier – CRCA) et Julie Dumond (Délires d’encre)
A quoi ressemble un entomologiste? Sur quoi travaille-t-il? Comment les abeilles fabriquent-elles le miel? Pourquoi les bourdons visitent-ils toujours le même type de fleur? Autant de questions qui trouveront leurs réponses à travers des observations, jeux, livres, film et la rencontre d’un doctorant de l’UT3 – Paul Sabatier.

« Que les couleurs soient avec toi! »
animé par Jonathan Colin (LAAS-CNRS); Clément Louarn, Léopold Macé et Sylvain Augé (UT3 – Paul Sabatier, LAAS-CNRS); Gérald Fontaine (Délires d’encre)
Après la lecture des livres « Petit-Bleu et Petit-Jaune » (de Léo Lionni) et de « Les couleurs de Grigri » (de Lionel Koechlin), partage ce que tu sais sur les couleurs : D’où viennent-elles? Quelles sont-elles? Comment apparaît un arc-en-ciel? Et pose des questions grâce à quelques objets mystères pris dans le laboratoire: Qu’est ce que c’est? A quoi ça sert? Tu pourras découvrir et manipuler divers objets tels que des kaléidoscopes, un périscope, des prismes ou un flip book mais aussi réaliser un petit disque coloré (façon disque de Newton) et une toupie pour le mettre en mouvement. Grâce à l’analogie avec le flip book ou le thaumatrope, tu constateras que les couleurs se mélangent dans ton œil pour en former d’autres.

Retrouvez le programme détaillé de la Nuit européenne des chercheurs en cliquant ici:

http://www.univ-toulouse.fr/culture/rendez-vous-grand-public/la-nuit-europeenne-des-chercheurs